La recette, je l'ai prise sur le Gloubiblog ici.

Pour le décor, j'ai repris l'idée chez Kiki, ici (en moins bien faite je vous l'accorde mais j'avoue qu'à 6h40 je n'avais pas trop la précision au bout des doigts).

IMG_0666

Je vous copie/colle la recette (je n'ai pas fait la crème fouettée. Pas le temps.)

Ingrédients :

250 gr de spéculoos

80 gr de beurre fondu (doux ou demi-sel selon son goût)

1 boîte de lait concentré sucré (397 gr)

3 jaunes d'oeuf

12.5 cl de jus de citron vert (4/5 fruits)

Crème fouettée : 1 petite brique de crème liquide entière, 1 cs de sucre glace 

 

Préparation :

Mixer les biscuits pour obtenir une poudre grossière, ajouter le beurre fondu et mélanger à l'aide d'une spatule  jusqu'à absorption, verser dans un moule à tarte et presser avec la paume de votre main en faisant remonter sur les rebords. Terminer en tassant bien à l'aide du cul d'un petit verre. Faire cuire le fond de pâte +/- 10 min à 180° (th6). Réserver et laisser tièdir.

Verser le lait concentré dans un cul de poule, ajouter les jaunes d'oeufs et fouetter pendant environ 3 min, ajouter le jus de citron et battre encore 1 min, verser sur le fond de pâte et faire cuire 15 min à 160° (th5). Laisser refroidir  et mettre au frigo pendant quelques heures.

Verser la crème liquide bien froide dans un cul de poule, la monter au fouet éléctrique en ajoutant progressivement le sucre glace. Disposer la crème fouettée sur la tarte à la poche à douille et décorer de quelques lamelles de citron vert.

 

IMG_0665

 

Verdict: La "croûte" de speculoos: super bonne (bien que très sucrée). Par contre je m'étais plantée dans la quantité de jus de citron et donc ça manquait de goût (et d'acidité). La prochaine fois j'en balancerai plus et ça compensera le côté sucré des speculoos je pense. Bref, à refaire!

 

Et sinon...

toujours des cookies comme ici mais aux smarties:

 

IMG_0681

des muffins comme ici aux pépites de chocolat et aux framboises:

IMG_0686

IMG_0692

Des fudges aux amandes comme ici:

 

IMG_0663

Quand je vous disais que j'avais patissé, hein...! ;)